Deuxième phase du CIR

Deuxième phase du CIR

Sur la base des conclusions d'une évaluation indépendante de la première phase, le Comité directeur du CIR a approuvé la recommandation du Conseil du CIR visant à proroger le programme du CIR pour une deuxième phase (2016‑2022).

Le Programme‑cadre pour la deuxième phase conserve la structure de base de la première phase, qui a bien fonctionné, tout en renforçant certains aspects pour tenir compte des conclusions de l'évaluation et des commentaires des parties prenantes. La deuxième phase rendra le CIR plus dynamique et plus axé sur les résultats, faisant preuve d'une efficience, d'une efficacité et d'une durabilité plus grandes ainsi que d'une meilleure optimisation des ressources.

La deuxième phase débutera le 1er janvier 2016.

 

Les résultats que donnera la deuxième phase

  • Renforcement du rôle du commerce au profit des populations pauvres et de la lutte contre la pauvreté.
  • Augmentation des capacités de production et présence renforcée sur les marchés internationaux.
  • Politique commerciale et capacité institutionnelle entièrement durables.

 

Comment obtenir ces résultats?

  • Amélioration des contributions à l'élaboration des politiques fondées sur des faits à l'appui du commerce au profit des populations pauvres.
  • Renforcement de la coordination institutionnelle en matière de commerce et de développement.
  • Renforcement de la capacité des instances représentatives du secteur privé à participer au programme national en matière de commerce.
  • Fonctionnaires et acteurs non étatiques mieux formés dans les différents domaines du commerce, en particulier les femmes.
  • Participation accrue des femmes et des jeunes à l'activité économique.
  • Davantage de fonds mobilisés et de projets cofinancés.

 

Pourquoi faut‑il mobiliser entre 274 et 320 millions de dollars et qu'est‑ce que cet argent financera?

Le montant du financement nécessaire pour 2016‑2022 est lié:

  • Aux besoins des PMA en matière de commerce.
  • À la capacité des PMA à utiliser ces ressources.

Le financement reçu pour la deuxième phase sera utilisé aux fins suivantes:

  • Jusqu'à 33 études diagnostiques sur l'intégration du commerce et leurs mises à jour.
  • 14 projets pour soutenir l'intégration des priorités commerciales dans les stratégies nationales de développement.
  • Jusqu'à 79 projets de soutien sectoriel ayant un rôle de catalyseur, conçus en fonction des priorités définies par les pays.
  • Un nouveau guichet de financement promouvra la durabilité institutionnelle et financière.

 

Comment en mesurer l'impact

Le cadre logique pour la deuxième phase a été renforcé et simplifié.

Une évaluation indépendante du CIR sera faite en 2020.

 

Principaux éléments de la deuxième phase

  • Viser des résultats durables grâce à un soutien mieux adapté.
  • Consolider le partenariat entre les organisations, les pays bénéficiaires du CIR et les donateurs et renforcer la responsabilité mutuelle.
  • Mieux communiquer au sujet des objectifs du programme et impliquer davantage les principaux décideurs.
  • Renforcer la gestion du programme et de la gouvernance pour accroître l'efficience et l'efficacité.